Intégration master cursus santé
L’une des originalités de la mention de master Ingénierie de la santé est de brasser des publics étudiants d’origines variées.
Nos masters accueillent ainsi tous les ans un nombre croissant d’étudiants en médecine, en pharmacie, en maïeutique (sages-femmes), en kinésithérapie, en électroradiologie médicale et prochainement des élèves infirmiers.

Les étudiants médicaux et paramédicaux ayant des formations bac+4 et au-delà valident des Unités d’enseignement (UE) et un stage de M1 sur plusieurs années, en parallèle à leur cursus santé (M1 double cursus). Les étudiants issus de formations bac+3 (exemple : électroradiologie médicale) peuvent candidater à un M1 classique, parcours Méthodes et technologies pour la santé le plus souvent.

Plusieurs M2 sont ensuite accessibles à ces étudiants. Le seul M2 ouvert pratiquement exclusivement aux étudiants en santé et le parcours Méthodes pour l’apprentissage en santé, formant à l’éducation thérapeutique.