Master deuxième année médicaments biotechnologiques

Public

  • Etudiants du Master 1 Ingénierie de la santé, parcours Sciences et management des biotechnologies (SMB)
  • Etudiants issus d’autres M1 : biologie, chimie-biologie, …
  • Etudiants ayant validé une cinquième année de pharmacie, filière industrie ou recherche
  • Internes en médecine ou en pharmacie, étudiants en médecine vétérinaire
  • Elèves ingénieurs dans le domaine des sciences de la vie
  • Autres profils après examen par la commission pédagogique
  • Ce parcours de Master 2 est ouvert à la formation continue

Objectifs - Débouchés

Ce parcours a pour objectif de préparer les étudiants à leur intégration dans le monde de l’industrie pharmaceutique et biotechnologique, spécialisée dans le médicament biologique et les vaccins. Le parcours est dédié à la sensibilisation aux techniques de conception et de développement des biomédicaments, de bioproduction, de contrôle qualité, d’assurance qualité, de propriété industrielle, de marketing, d’affaires réglementaires et au management de projets.

Les unités d'enseignement (UE) de ce parcours permettent aussi d’aborder les nouvelles technologies associées à la santé telles que les nanomédecines. Le programme comprend également les applications des médicaments biologiques, la préparation aux différentes phases cliniques, une description des industries biotechnologiques et pharmaceutiques spécialisées dans ce domaine, et le marché mondial de ces nouveaux médicaments.

Exemples de postes

  • Ingénieur R&D, chef de projet / chef de projet junior R&D, ingénieur d’études, ingénieur transfert production
  • Cadre dans le marketing, business developper, chef de produit junior
  • Ingénieur qualité, spécialiste affaires règlementaires, ingénieur propriété industrielle
  • Ingénieur en contrôle qualité, formulation analyses des produits finis, …
Environ un quart de la promotion poursuit par une thèse de sciences, en laboratoire, en milieu hospitalier ou en industrie. En plus des exemples cités précédemment, le doctorat permet une ouverture vers des postes d’enseignants-chercheurs, hospitalo-universitaires, ou de chargés de recherche (INSERM, …).

Parcours d'anciens étudiants