Vue de Grenoble la nuit
Au-delà de leur environnement montagneux, Grenoble et son agglomération sont reconnues comme étant un territoire propice à l’innovation et le premier bassin français en densité de chercheurs.

Ceci s’est par exemple traduit en 2013 par une cinquième place au classement mondial des villes les plus innovantes par le magazine économique américain Forbes. Cette renommée est avant tout liée à des secteurs tels que les nanotechnologies, l’électronique, le logiciel ou l’énergie.

Un autre pôle d’activité prend de plus en plus d’importance : celui des dispositifs médicaux innovants, et plus généralement des nouvelles technologies et biotechnologies appliquées à la santé. Ce domaine regroupe actuellement dans l’agglomération près de 8 300 emplois dans des entreprises et 2 300 en recherche publique. En effet, un nombre croissant d’acteurs du secteur santé cohabitent à Grenoble et dans les environs :
  • Côté entreprises, l’Isère regroupe plus de 160 entités dans ce domaine dont plusieurs leaders mondiaux tels que BD, bioMérieux, Fresenius, GE Healthcare, Medtronic et Roche Diagnostics.
  • Côté académique, Grenoble possède historiquement de grandes compétences universitaires en mathématiques et physique, et accueille de nombreux centres de recherches et grands instruments (CEA, Synchrotron, …). Les laboratoires de ces structures travaillent de plus en plus avec les spécialistes de la santé et de la biologie, favorisant ainsi une vraie recherche pluridisciplinaire.
Dans les années 80, cet état d’esprit avait déjà contribué au développement de la stimulation cérébrale profonde à Grenoble. Les acteurs académiques et industriels (qui sont souvent amenés à travailler ensemble) ont ainsi contribué au développement des technologies pour la santé, notamment dans les domaines suivants (non exhaustif) :
  • imagerie médicale,
  • robotique chirurgicale,
  • diagnostic in vitro,
  • biotechnologies,
  • e-santé,
  • systèmes de délivrance de médicaments,
  • implants et prothèses.

En 2014, le CHU de Grenoble et l’université Grenoble Alpes, soutenus par les pôles de compétitivité Minalogic et Lyon Biopole, ont lancé l’initiative « Grenoble MedTech city » visant à amplifier la visibilité et le développement grenoblois des technologies appliquées à la santé.

Sources : Medicalps, Labex Eccami, AEPI, Université Grenoble Alpes, Pôle de Compétitivité Minalogic, Conseil Général de l’Isère, Chambre du Commerce et de l’Industrie.